Il ne le cache pas, son objectif est de doubler le nombre de clubs d’ici un an, pour faire bénéficier le programme – pour lequel 93% des dirigeants renouvellent leur engagement- au plus grand nombre. Son ambition : oeuvrer pour inverser la balance du commerce extérieur de la France.